Les alentours méconnus de Vézelay, le 26 septembre 2020

Après une bien longue période sans visite, nous sommes heureux de nous retrouver pour découvrir les alentours de Vézelay, grâce à tous ceux qui ont organisé cette belle journée.

Rendez-vous était pris devant l’église Notre-Dame de Saint-Père sous Vézelay. Avec l’aide de Catherine Gras nous allons découvrir les trésors de ce chef d’œuvre de l’art gothique flamboyant ; l’église a été achevée en 1455 et placée sous le patronage de St Pierre aux liens au XVIe siècle ; nous admirons le fronton qui a pu servir de modèle à celui de Vézelay et le porche ou narthex et ses nombreux personnages sculptés. La nef est sobre et élégante, les bas-côtés forment un déambulatoire autour du chœur, avec cinq chapelles rayonnantes. Des figurines et feuillages ornent certaines colonnes, les fonts baptismaux sont carolingiens.

Après cette belle visite nous partons vers les Fontaines Salées : visite du site archéologique et du centre d’accueil et de découvertes. Des sources salées y ont été exploitées à partir du néolithique ; un sanctuaire y a été édifié au 1er siècle, complété d’un établissement thermal jusqu’au 4e siècle.

Après un bon déjeuner qui nous a bien réchauffés et rendu des forces nous allons voir les deux ponts qui ont donné son nom au restaurant. (photo 6)

Catherine Gras nous fait ensuite découvrir l’église Saint-Jacques le Majeur d’Asquins, située sur une colline en face de celle de Vézelay, et inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco au titre des chemins de Compostelle. L’église date du XIIe siècle et a été très remaniée jusqu’au XVe siècle. Dans la sacristie nous admirons des fresques du XVe siècle, découvertes en 1967 : le martyre de St Sébastien et la vie de St Eloi, une procession. Les piliers sont entourés de boiseries du XVIIIe siècle, et nous pouvons admirer de nombreuses peintures sur bois, sur toile ou sur pierre, ainsi que les statues de la même époque.

Et enfin nous allons visiter l’église Saint-Germain de Vault de Lugny. L’église date probablement de la 1ère moitié du XVIe siècle ; elle est ornée de magnifiques fresques du XVIe siècle, restaurées récemment, consacrées à la passion du Christ ; nous admirons aussi d’autres peintures murales sur les murs, un Christ en bois polychrome, le maitre autel et la chaire réalisés au XIXe siècle ; et le dallage de l’église constitué de pierres tombales d’avant 1750.

Après cette grande journée passionnante nous nous séparons en espérant nous revoir bientôt.

Merci à Catherine qui nous a accompagnés dans les visites de ces belles églises, et un grand merci à tous les organisateurs de ces beaux moments ;

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *